bandeau imageDRJSCS Ile-de-France

DRJSCS Ile-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>Lettre juin 2017

Lettre juin 2017

Article La Lettre de la DRJSCS 7/07/2017

 

Interview avec Gauthier GRUMIER, escrimeur français, champion olympique.

 

Bonjour Gauthier, vous êtes escrimeur pratiquant l’épée, vous êtes désormais dans un processus de reconversion professionnelle. Pour commencer, quel a été votre parcours d’athlète de haut niveau ? (crédit photo : FFE-Augusto BIZZI) .

J’ai commencé l’escrime à l’âge de 3 ans, j’ai suivi un parcours scolaire classique jusqu’à l’université où je souhaitais suivre des études en histoire et archéologie. Après deux années j’ai finalement fait une licence STAPS à l’INSEP où avec le concours de professeur de sport, en 2011, j’ai bénéficié d’un emploi réservé et continué ma carrière de sportif de haut niveau sans problème. Pour ce qui est de mon palmarès, j’ai remporté mes derniers titres aux Jeux Olympiques de Rio en 2016 : médaille d’or par équipe et médaille de bronze en individuel. Entre 2008 et 2015, j’ai été cinq fois médailles d’or par équipe en championnat du monde, deux fois médaillé argent en individuel et quatre fois médailles d’or par équipe en championnat d’Europe.

La DRJSCS qui suit les sportifs de haut niveau franciliens de près à travers différents dispositifs d’aide dans le domaine de l’orientation, de la formation ou de la création d’entreprises, vous accueille ce mois-ci en stage. A votre niveau de compétition et de pratique sportive, que cela vous apporte-t-il ?

Mon stage ne fait pas partie d’un parcours professionnel de reconversion mais c’était une proposition de l’INSEP de me permettre de m’immerger dans le monde de l’administration du sport afin d’affiner mon choix de carrière. J’ai saisi cette opportunité et j’ai suivi durant quatre mois au ministère des Sport les missions concernant la vie fédérale et le sport de haut niveau et aujourd’hui à la DRJSCS d’Île-de-France. J’ai apprécié cet échelon permettant plus de proximité et une prise directe sur le terrain et ses projets. On est dans l’opérationnel, les résultats sont rapidement visibles. J’ai pu observer de près les PSTC : projets sportifs territoriaux concertés, en lien avec les Ligues et comités sportifs régionaux.

Vous souhaitez donc vous tourner vers le secteur de l’administration ?  :

Pas pour cette fois, je ne l’exclue pas mais j’ai eu une proposition de la part de la Fédération de Pentathlon moderne sur un poste d’entraineur national. L’une des disciplines du pentathlon est l’escrime (natation, équitation, tir au pistolet et course à pied pour les quatre autres) et nous serons donc deux entraineurs sur cette discipline pour une quinzaine d’athlètes engagés dans la préparation des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Sans oublier les championnats et grands rendez-vous internationaux chaque année !


La DRJSCS s’investit fortement pour accompagner les sportifs de haut niveau et les encourage à penser et construire leur double projet. En dehors des terrains de sport, être sportif de haut niveau, c’est aussi s’organiser pour mener conjointement son activité de compétition et son projet de formation, qui permettra, à terme, de s’insérer durablement dans le monde du travail. Qu’elle soit choisie ou subie, la fin d’une carrière sportive est parfois brutale. Il est indispensable que le sportif et son environnement anticipent afin de choisir une orientation en faveur d’un projet professionnel. De nombreux dispositifs existent pour que l’athlète puisse mettre en oeuvre ce double objectif. Afin que l’aléa sportif ne conditionne pas l’insertion professionnelle des sportifs de haut niveau reconnus, la DRJSCS Ile-de-France et ses partenaires ont réalisé un guide recensant les dispositifs franciliens de l’accompagnement socioprofessionnel des sportifs de haut niveau. Les dispositifs d’aide pour l’accompagnement socio-professionnel des sportifs de haut niveau, juin 2016


Sport
Commission régionale de prévention et de lutte contre les trafics de produits dopants

A l’initiative de la DRJSCS et du Parquet général de la Cour d’appel de Paris, la Commission régionale de prévention et de lutte contre les trafics de produits dopants s’est réunie une nouvelle fois le 27 juin dernier. Deux fois par an, cette Commission regroupe les différentes administrations sportives et services susceptibles d’agir pour lutter contre le dopage et le trafic de produits dopants. Elle facilite les échanges d’informations et initie les opérations visant à démanteler les réseaux. La réunion du 27 juin a été l’occasion de présenter notamment l’actualité des six derniers mois, à travers de nombreuses opérations combinées (des contrôles antidopage peuvent s’accompagner de contrôles douaniers). L’accent est ainsi mis sur la coopération « inter-administrations » et notamment sur la collaboration active entre les laboratoires de l’AFLD et celui des douanes. Pour en savoir plus

Plongée sous-marine : première base fédérale en Ile-de-France

L’Île-de-France est un immense terrain de jeux pour les sports de nature et la plongée sous-marine n’échappe pas à la règle, elle a trouvé aussi le sien à Beaumont-sur-Oise dans le 95 ! La Fédération française d’études des sports sous-marins (FFESSM) peut être fière de son Comité régional d’Ile-de-France qui a ouvert la première base fédérale de la région. L’Île-de-France est certes une région loin de la mer (avec ses clubs de l’intérieur qui contrastent des clubs de bord de mer qui ont un accès naturel à l’eau) mais compte néanmoins le plus de licenciés de France avec plus de 33 000 plongeurs et presque 400 clubs. Autant dire que bénéficier de l’aménagement d’un lac en base fédérale permettant de s’exercer en milieu naturel est une vraie aubaine pour les plongeurs. Ouvert depuis juin 2016, notamment avec le soutien de la DRJSCS, du CNDS et de la Région, le site vient de voir s’achever sa première phase de travaux en avril dernier. Pour en savoir plus

Cohésion sociale
C’est mon patrimoine

Musée du Louvre, musée d’Orsay, Basilique de Saint-Denis, Mac Val, Musée de l’Homme ou château de Fontainebleau... Autant de lieux emblématiques du patrimoine français et francilien qui se sont associés à l’opération C’est mon patrimoine ! pour accueillir des publics éloignés de la culture (notamment des jeunes des quartiers de la politique de la ville) tout au long des vacances d’été. Anciennement Les Portes du temps, C’est mon patrimoine ! permet aux jeunes et à leurs familles, pendant les vacances scolaires, de s’approprier de façon originale les lieux patrimoniaux, leur histoire et leurs collections. S’appuyant sur l’intervention d’artistes professionnels, les vingt sites franciliens labellisés en 2017 proposent des formes inédites de découvertes interactives et d’appropriation du patrimoine. Depuis plusieurs années, le réseau de la politique de la ville (CGET-DRJSCS) soutient ce dispositif. Découvrez tous les projets qui se dérouleront pendant les vacances scolaires 2017

« Créatrices d’avenir » : un concours pour les franciliennes qui osent entreprendre

Pour sa 7ème édition, « Créatrices d’Avenir » lance l’appel à candidatures pour trouver la Créatrice d’Avenir 2017 et les cinq créatrices remarquables d’Île-de-France ! A la clé pour les lauréates : un trophée « Créatrices d’Avenir » et 60 000 euros de dotation globale, dont 30 000 euros en numéraire et 30 000 euros en accompagnement délivré par les partenaires du concours. Pour en savoir plus

Publications

Guide de l’accès au logement à l’usage des travailleurs sociaux, DRIHL, mai 2017.
Rendement éducatif, parcours et inégalités dans l’insertion des jeunes. Recueil d’études sur la Génération 2010, Céreq Echanges n°5, mai 2017.
Service civique : quel bilan ? quelles perspectives ?, Avis du CESE, mai 2017.
Un oeil sur la jeunesse, CIDJ, n°1 juin 2017.
Rapport d’information fait au nom de la commission des finances sur les missions locales, Sénat, juin 2017.

Veille juridique

Arrêté du 18 mai 2017 modifiant l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’Etat d’infirmier.
Arrêté du 18 mai 2017 fixant la composition et les modalités de fonctionnement de la commission prévue à l’article 8 du décret du 22 mars 2017 relatif aux agents publics exerçant les missions de directeur technique national auprès des fédérations sportives.
Arrêté du 30 mai 2017 modifiant l’arrêté du 21 juin 2016 portant création de la mention « activités physiques pour tous » du BPJEPS spécialité « éducateur sportif ».
Arrêté du 30 mai 2017 portant création de la mention « activités du cyclisme » du BPJEPS spécialité « éducateur sportif ».
Arrêté du 15 juin 2017 portant création de la mention « activités de plongée subaquatique » du DEJEPS spécialité « perfectionnement sportif ».
Arrêté du 15 juin 2017 modifiant l’arrêté du 1er décembre 2016 portant création du certificat complémentaire « plongée profonde et tutorat » associé à la mention « plongée subaquatique » du DEJEPS spécialité « perfectionnement sportif ».
Arrêté du 15 juin 2017 modifiant l’arrêté du 6 juillet 2011 portant création de la mention « plongée subaquatique » du DESJEPS spécialité « performance sportive ».

Nominations

Arrêté du 18 mai 2017 portant nominations de Chantal de SINGLY, directrice de cabinet et Guillaume MARCHER, chef de cabinet au cabinet de la ministre des Sports.
Arrêté du 18 mai 2017 portant nominations au cabinet de la ministre des Sports.
Arrêté du 22 mai 2017 portant nominations au cabinet du ministre de la Cohésion des territoires.
Arrêté du 21 juin 2017 portant nominations au cabinet de la ministre des Solidarités et de la Santé.

Michel CADOT, nouveau préfet de la région Île-de-France, préfet de Paris.
Le 14 juin 2017, Michel CADOT a été nommé en Conseil des ministres préfet de la Région Île-de-France, préfet de Paris, succédant de facto à son remplaçant à la Préfecture de police Michel DELPUECH. Décret du 14 juin 2017. Pour en savoir plus

 

version imprimable
(PDF – 324.2 ko)

Cette lettre d’information est éditée par le Cabinet /communication
de la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’Île-de-France.
Directeur de la publication : Pascal Florentin | Rédactrice en chef : Barbara Domenech | Maquette : Sophie Richard / Truc Do Cao / Barbara Domenech
Ont participé à ce numéro : Céline Calvez, Jean-Maurice Dradem, Christèle Gautier, Catherine Hirschmuller-Touzé, Maïra Laville, Alice Michaud, Philippe Neveu. .