bandeau imageDRJSCS Ile-de-France

DRJSCS Ile-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>FORMATION CERTIFICATION >Métiers du social >Accès à la profession d’assistant de service social pour les diplômés étrangers

Accès à la profession d’assistant de service social pour les diplômés étrangers

Article Métiers du social 12/01/2017


- Conditions d’accès
- Constitution du dossier
- Après étude du dossier
- Stage d’adaptation
- Epreuve d’aptitude

Conditions d’accès

Vous êtes titulaires d’un diplôme étranger et souhaitez exercer le métier d’assistant de service social en France.
La profession d’assistant de service social est réglementée en France. Ainsi, il est nécessaire d’être titulaire du diplôme d’Etat d’assistant de service social français ou d’une attestation de capacité.

De ce fait, il faut :
- être titulaire d’un diplôme de service social reconnu dans le pays d’origine, de niveau baccalauréat + 3 années d’études
- résider sur le territoire français
- maîtriser le français aussi bien à l’oral qu’à l’écrit
- le cas échéant, disposer du temps requis pour suivre les activités de formation à temps plein.

Vous devez déposer un dossier en double exemplaire auprès de la DRJSCS

Constitution du dossier

Pièces à fournir

- Une photocopie recto-verso, avec photographie, d’une pièce justifiant de l’identité et de la nationalité du demandeur ;

- La copie des diplômes, titres ou certificats obtenus par les demandeurs, traduits en français par un traducteur assermenté, ainsi que la copie du diplôme en langue originale. Sans ces copies de diplôme(s), votre dossier sera considéré comme incomplet et rejeté ;

- Complétez les tableaux annexes 1 et 2 décrivant votre formation par unité de formation et domaine de compétence.

- Un document établi par les autorités compétentes du pays d’origine attestant du caractère post-secondaire de la formation et de la durée de celle-ci, accompagné de sa traduction en français (traducteur assermenté) et certifiant le cas échéant d’une expérience personnelle dans cet Etat de 3 ans au moins ;

- Un document délivré par la structure de formation accompagnée de sa traduction en français, décrivant le contenu :
> des études : nombre d’heures annuel par matière pour les enseignements théoriques
> des stages : durée et secteurs dans lesquels ils ont été réalisés

- Un curriculum vitae détaillé comportant toutes les précisions utiles sur les études effectuées et les activités professionnelles exercées et accompagné des attestations d’emploi correspondantes (à l’étranger, en France) ;

- Un courrier du demandeur par lequel il désigne l’établissement de formation.
Pour l’Île-de-France, un seul établissement : l’Ecole Normale Sociale 2, rue de Torcy - 75018 Paris dispense cette formation d’adaptation.

Ce dossier est à transmettre à :

DRJSCS Île-de-France
Pôle FC - Service des professions sociales
6/8, rue Eugène Oudiné
CS 81360
75634 PARIS CEDEX 13

Après étude du dossier

1- Vous êtes ressortissant d’un Etat membre de l’UE ou assimilés
> soit l’administration vous délivre une attestation de capacité
> soit l’administration vous propose une mesure compensatoire : vous choisissez entre le stage d’adaptation ou l’épreuve d’aptitude
(liste des pays membres de l’UE)

2- Vous êtes ressortissants d’un Etat hors UE

L’administration peut vous autoriser, après étude du dossier, à suivre un stage d’adaptation.

Stage d’adaptation

En s’appuyant sur les qualifications et les expériences antérieures des étudiants, la formation d’adaptation a pour objectifs de :
> donner l’opportunité aux assistants sociaux étrangers de transférer leurs compétences au contexte français et de s’insérer professionnellement ;
> préparer aux épreuves d’adaptation les professionnels étrangers en vue de l’obtention du diplôme d’Etat d’assistant de service social.

Durée, caractéristiques et contenu de la formation

La formation se déroule de janvier à juillet, en alternance autour de cours théoriques et du stage pratique.

Le stage a une durée de 12 semaines et se déroule à partir du mois de février jusqu’au mois de mai. Il devra être effectué dans le champ du travail social et sous la responsabilité d’un assistant de service social.

La formation est organisée autour de 4 unités de formation (250h) :
Droit
• Politiques sociales
• Théorie et pratique de l’intervention en service social
• Questions éthiques en lien avec l’intervention du service social

Par ailleurs, des temps de formation sont prévus pour :
• La mise en stage
• L’élaboration du dossier de pratiques professionnelles
• La préparation à l’épreuve finale
• L’accompagnement pédagogique tout au long de la formation

Modalités pédagogiques

• Une pédagogie active centrée sur l’alternance à travers des cours magistraux et travaux pratiques
• Modules thématiques
• Exposés et élaboration d’outils de travail
• Ateliers d’analyse des pratiques professionnelles
• Ateliers de préparation du rapport de stage et guidances individuelles

L’épreuve d’adaptation

Les candidats sont présentés par l’école aux épreuves de certifications.
Les épreuves comportent la présentation (notée sur 20 points) et la soutenance d’un dossier de pratiques professionnelles (notée sur 20 points) composé d’un document d’analyse d’une ISAP (intervention sociale d’aide à la personne) et d’une ISIC (intervention sociale d’intérêt collectif) de 10 pages chacun, dont une page d’énoncé de la situation (décret du 15 janvier 2009).

Pour réussir l’épreuve d’adaptation, il est nécessaire d’obtenir au moins 20 points sur 40.

Epreuve d’aptitude

Cette épreuve est accessible uniquement pour les candidats européens ou assimilés.

Modalités d’inscription

Chaque candidat doit déposer un dossier d’inscription auprès de la DRJSCS au minimum un mois avant la date fixée pour l’épreuve. Ce dossier comprend :
- une demande d’inscription sur papier libre, précisant le choix du domaine
- la copie de la notification ministérielle
- une photocopie de la carte d’identité
- la copie du diplôme définitif, et le cas échéant, de sa traduction

Nature des épreuves


La nature des épreuves porte sur les connaissances essentielles à l’exercice de la profession d’assistant de service social en France. Elle doit permettre de vérifier que le candidat a acquis une connaissance appropriée des matières figurant au programme du titre de formation permettant l’exercice de la profession en France qui ne lui ont pas été enseignées ou qu’il n’a pas acquises par l’expérience professionnelle. Les épreuves portent sur des matières à choisir parmi celles dont la connaissance est essentielle à l’exercice de la profession.
L’épreuve d’aptitude comprend deux épreuves : une épreuve écrite de 3 heures et un entretien de 30 minutes avec le jury.

L’épreuve écrite porte sur le thème choisi par le candidat à travers l’analyse d’une situation professionnelle dans un cadre institutionnel.

Le candidat choisit l’un des deux domaines suivants :

POLITIQUES SOCIALES
• Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et inter institutionnelles
• Les cadres juridiques et institutionnels de la politique sanitaire et sociale
• La politique de la ville
• Les politiques sociales territorialisées
• La politique de la famille
• Les politiques sociales d’insertion, du logement
• Les politiques d’intégration des populations immigrées

LEGISLATION ET REGLEMENTATION RELATIVES A L’ACCES AU DROIT
• Unité de formation "Droit"
• Aide et action sociale
• Protection sociale en France
• Dispositifs sociaux à destination des publics spécifiques

Cette épreuve écrite, notée sur 20 points, a lieu généralement vers la mi-juin. Renseignez-vous auprès de la DRJSCS Île-de-France.

L’entretien avec le jury - 30 minutes (notée sur 20 points)

L’entretien avec le jury vérifie les connaissances du candidat dans la stricte limite du thème choisi, apprécie ses capacités à se situer dans le cadre de l’action sociale en France et à se situer en tant que professionnel dans le domaine traité, en faisant abstraction des questions portant sur des modes d’organisation de services ou d’institutions à caractère social que le candidat peut ne pas connaître.

Pour réussir l’épreuve d’aptitude, il est nécessaire d’obtenir au moins 20 points sur 40.

Textes réglementaires

- Article L411 du Code de l’action sociale et des familles.
- Arrêté du 17 décembre 2004 relatif aux conditions d’accès à la profession d’assistant de service social.
- Décret n° 2009-55 du 15 janvier 2009 relatif aux conditions d’accès à la profession d’assistant de service social.
- Arrêté du 31 mars 2009 relatif aux conditions d’accès à la profession d’assistant de service social pour les titulaires de diplômes étrangers.
- Circulaire n° DGAS/4A/2009/256 du 7 août 2009 relative aux modalités d’application, de la procédure permettant l’accès à la profession d’assistant de service social pour les titulaires de diplômes étrangers.