Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Diriger une association sportive/Subventions >Subventions/ANS >Campagnes 2020 "emploi - apprentissage" et "équipement" de l’Agence nationale du sport

Campagnes 2020 "emploi - apprentissage" et "équipement" de l’Agence nationale du sport

Article SPORTS 2/04/2020

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » garantit la collégialité nécessaire à la construction d’une dynamique commune permettant d’atteindre les objectifs définis : la haute performance et le développements des pratiques.

Les campagnes "emploi - apprentissage" et "équipement" de l’Agence nationale du sport pour 2020 sont ouvertes.

Cette première partie de campagne est relative à deux appels à projets spécifiques auxquels s’attachent deux notes d’orientations régionales :

- une note relative aux équipements sportifs ; Dépôt des dossiers auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) au plus tard le 28 avril 2020 pour les équipements structurants et le 7 septembre 2020 pour les équipements en accès libre, scolaire et le matériel lourd fédéral.

- une note relative à l’emploi et l’apprentissage ; Dépôt des dossiers sur la plateforme « COMPTE-ASSO » avant la date limite de dépôt soit le 4 mai 2020 à 12h.

POUR RAPPEL :
Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action :

  1. Construire un modèle partenarial entre l’Etat, le mouvement sportif, les collectivités territoriales et leurs groupements et les acteurs du monde économique, dans le cadre d’une profonde évolution du modèle sportif français, dans le respect du rôle de chacun. Ce modèle repose sur la volonté des parties prenantes de créer au niveau national et au niveau territorial des dispositifs collégiaux de concertation à travers les conférences régionales du sport, et de décision à travers les conférences des financeurs, permettant de donner de la lisibilité aux politiques publiques sportives et de la cohérence dans leurs financements ;
  2. Renforcer la performance sportive, notamment dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, d’une part en mobilisant les moyens financiers, humains et organisationnels nécessaires pour des soutiens personnalisés aux sportifs et, en particulier, aux sportifs à fort potentiel olympique et paralympique et, d’autre part, en soutenant toutes les fédérations sportives organisant des disciplines de haut niveau ;
  3. Mobiliser des moyens financiers au bénéfice du développement des activités physiques et sportives pour toutes et tous, s’inscrivant notamment dans le cadre de la pratique sportive fédérée.