bandeau imageDRJSCS Ile-de-France

DRJSCS Ile-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE >Bénévolat >Chantiers de jeunes bénévoles internationaux

Chantiers de jeunes bénévoles internationaux

Article Bénévolat 2/07/2015

Jeunes volontaires, français ou étrangers, motivés par la préservation de l’environnement, du patrimoine local et désireux de pratiquer des loisirs en Ile de France, inscrivez-vous auprès des organisateurs associatifs soutenus par les services de l’Etat et la Région pour des vacances actives et solidaires !

Jeunes volontaires, français ou étrangers, motivés par la préservation de l’environnement, du patrimoine local et désireux de pratiquer des loisirs en Ile de France, inscrivez-vous auprès des organisateurs associatifs soutenus par les services de l’Etat et la Région pour des vacances actives et solidaires !

1- Qu’est-ce qu’un chantier international de jeunes bénévoles ?

Un chantier international de jeunes bénévoles c’est :

. Un séjour de vacances qui réunit des jeunes de tous horizons et toutes nationalités autour d’un projet commun socialement utile et durable.
. Une rencontre interculturelle.
. Une vie collective propice à l’apprentissage citoyen et l’amitié entre les peuples.
. Une alternance de temps de travail bénévole et de temps de loisirs.
. Un tourisme alternatif et solidaire.
. Une pratique de différentes techniques sous la conduite de responsables compétents.

Les Chantiers de Jeunes Bénévoles Internationaux sont un dispositif interministériel coordonné par la DRJSCS à l’échelon régional. Trois ministères (jeunesse et solidarités actives, culture et communication, environnement) participent entre autre au financement des chantiers. Les DDCS ont un rôle d’aide au montage des projets et contribuent à l’instruction des demandes de financement des associations organisatrices.

Le dispositif est réglementé par l’instruction n° 01-241 Jeunesse et Sports du 19/12/2001et régi par la Charte des chantiers de jeunes.

A consulter :
- le recueil de fiches intitulé "zoom sur les chantiers de jeunes bénévoles"
- la plaquette qui présente les chantiers, les pouvoirs publics engagés et les associations organisatrices
- la lettre aux Préfet de régions
.

2- Comment participer à un chantier ? Comment s’inscrire ?

Les chantiers de jeunes bénévoles internationaux sont ouverts à tous, avec ou sans compétences, dans le domaine considéré (personne valide ou non) : environnement, patrimoine, matériel ou immatériel, animation socio culturelle, cadre de vie, sports .

L’âge minimum requis dépend du type de chantier. En général, les chantiers de jeunes bénévoles internationaux s’adressent à des adolescents ou à de jeunes adultes, mais aussi à des familles.

La motivation personnelle est nécessaire pour assurer la cohésion du groupe et la qualité de la réalisation. La participation aux frais du séjour est variable en fonction du chantier choisi.

Pour s’inscrire à un chantier, vous pouvez consulter les programmes des associations organisatrices des chantiers en Ile-de-France et/ou prendre contact avec elles :

- COTRAVAUX : http://www.cotravaux.org
- CHAM : http://www.cham.asso.org
- ou vous informer auprès du CIDJ : http://www.www.cidj.com
.

3- Comment organiser un chantier ?

L’association organisatrice propose :
. un site à valoriser avec des rencontres avec les habitants : patrimoine bâti, patrimoine naturel, patrimoine ethnographique ou espace à vocation environnementale, sportive, socio-culturelle, sanitaire ou sociale ;
. un hébergement adapté pour 15 personnes minimum ;
. un programme d’animations et d’échanges avec les habitants.

L’association organisatrice doit veiller :
. à disposer d’une convention, bail ou protocole d’accord légalisant l’organisation du chantier et régissant les rapports entre le bailleur d’ouvrage et l’association organisatrice du chantier ;
. à solliciter toutes les autorisations nécessaires, prescrites par les lois en vigueur :

- la loi du 31 décembre 1913, sur les monuments historiques, parue au journal officiel du 4 janvier 1914
- la loi du 2 mai 1930, au titre des sites classés ou inscrits, JO du 4 mai 1930
.

. à prendre toutes les mesures d’hygiène et de sécurité nécessaires pour l’exécution des travaux conformément à la note du ministère de la culture du 10 mars 1997.

L’association organisatrice s’engage :
. à souscrire les assurances requises tant pour les personnes impliquées que pour les ouvrages envisagés (si elle est maître d’ouvrage) ;
. à fournir un compte rendu d’exécution des opérations prévues (annexe 2) avant le 31 octobre de l’année en cours ;
. à faciliter le contrôle de la réalisation des actions par les représentants habilités des services de l’Etat, comme le prévoient les textes en vigueur : arrêté du 23/12/2008 relatif aux séjours spécifiques
. à déclarer le séjour auprès de la DDCS s’il s’agit de mineurs
. à respecter les conditions d’encadrement des mineurs
.

4- Evaluer

En Ile de France une démarche évaluative en co-construction avec les acteurs institutionnels, les collectivités et les associations a été engagée au sujet des chantiers de jeunes bénévoles internationaux. Ce dispositif interministériel et partenarial réunit quatre ministères représentés par la DRAC, la DRIEE, les DDCS et la DRJSCS qui en assure en outre le secrétariat. L’objectif de cette évaluation a été de (re)questionner le "modèle chantier" tel que défini par la Charte nationale.

Articuler le projet associatif des coordinations spécialisées de chantiers regroupées au sein de Cotravaux Ile-de-France et les priorités de l’Etat et des collectivités en a été l’enjeu.

Apprécier la mesure des publics bénéficiaires des chantiers a fait émerger la dimension des "publics impactés" : un jeune en chantier impacte 80 personnes au plan local et induit la mobilité internationale de 2,5 jeunes franciliens. Environ 700 jeunes à l’année aux deux tiers étrangers donnent de leur temps de vacances sur 45 chantiers et 13 000 journées-chantiers pour travailler à l’intérêt général.

Les premiers éléments de la démarche montrent ainsi tout l’intérêt d’une évaluation co-construite.

Une brochure intitulée "Verbatim" présente les travaux de co-construction des politiques publiques franciliennes en matière de chantiers de jeunes bénévoles internationaux.

- Télécharger la brochure

- Conctater Madame Michèle PARADE, Conseillère d’éducation populaire et de jeunesse, Coordinatrice régionale – Chantiers de Jeunes michele.parade@drjscs.gouv.fr
.

5- Priorités 2013 : Critères d’attribution des aides régionales 2013

Critères de la DRJSCS Ile de France (cf. Commission régionale Jeunesse – Mai 2009 ) :

1- priorité aux chantiers élaborés avec et pour des jeunes franciliens en majorité (mobilité induite) :
2- co-financement local autre que valorisation des apports (salle, matériel, ressources humaines), part d’autofinancement et diversification des sources de financement ;
3-rappel des priorités nationales : Education- Emploi- Handicap. Publics et zones prioritaires : JAMO (Jeunes Ayant Moins d’Opportunité), femmes, handicapés- Politique de la Ville et zones rurales enclavées.
Une attention particulière sera apportée aux chantiers de jeunes mineurs, ainsi qu’aux thématiques « solidarité intergénérationnelle », « santé » et « sports ».
Rappel des cinq catégories : Patrimoine- Environnement et développement durable- Animation socio culturelle- Amélioration du cadre de vie/Intergénérationnel- Sport.

Critères des autres ministères : rappel des critères de la DRAC Ile de France

1- uniquement le patrimoine inscrit et classé ;
2- le petit patrimoine non inscrit n’est plus pris en compte depuis 2008 ;
3- une attention particulière sera apportée aux « lieux de mémoire ».

Rappel des critères de la DRIEE Ile de France

Au moins une des cinq finalités décrites dans le cadre de référence des démarches de développement durable promues par le MEDDTL.

Vous trouverez ci-dessous la Liste des services territorraux de l’Etat visés par l’instruction DRAC, DRIEE et des correspondants départementaux (DDCS).

DRAC
Direction régionale des affaires culturelles
47, rue de Pelletier
75009 PARIS
A l’attention de Michaël DE SAINT-CHERON
michael.de-saintcheron@culture.gouv.fr

DRIEE
Direction régionale et interdépartementale
De l’environnement et de l’énergie
94257 GENTILLY Cedex
A l’attention de Sylvie Blanc et de Margot Barnola
margot.barnola@developpement-durabl...

DDCS de Paris
Immeuble le Ponant
5, rue Leblanc
7505 PARIS
ddcs-direction@paris-idf.gouv.fr

DDCS de la Seine-et-Marne
Pierre-Luc Moreau
Cité administrative – Bât A
20, quai Hippolyte Rossignol
77010 MELUN Cedex
pierre-luc.moreau@sante.gouv.fr

DDCS des Yvelines
Marie Richard
7, rue Jean Mermoz
Bt B – CS 20501
78008 VERSAILLES Cedex
marie.richard@yvelines.gouv.fr

DDCS de l’Essonne
5/7, rue François Truffaut
91008 EVRY Cedex
ddcs-directeur@essonne.gouv.fr

DDCS des Hauts-de-Seine
167/177, avenue Joliot Curie
92000 NANTERRE
ddcs-directeur@hauts-de-seine.gouv.fr

DDCS de la Seine Saint Denis
Immeuble l’Européen
5/7, promenade Jean Rostant
93005 BOBIGNY Cedex
ddcs-directeur@seine-saint-denis.gouv.fr

DDCS du Val de Marne
Elizabeth Blanchard
Immeuble Pythagore
11, rue Olof Palme
94003 CRETEIL Cedex
elisabeth.blanchard@val-de-marne.gouv.fr

DDCS du Val d’Oise
Sophie Lavergne
5, avenue Bernard Hirsch
BP 60097
95027 CERGY PONTOISE Cedex
sophie.lavergne@val-doise.gouv.fr

Liste des pièces-jointes