bandeau imageDRJSCS Ile-de-France

DRJSCS Ile-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE >Mobilité européenne et internationale >Programme européen ERASMUS+ jeunesse

Programme européen ERASMUS+ jeunesse

Article Mobilité européenne et internationale 31/03/2017

La DRJSCS propose une exposition illustrée du programme Erasmus+ jeunesse, en partenariat avec l’agence Erasmus+ et l’association Histoires de savoir(s). Elle est mise à disposition des membres du comité régional par la DRJSCS. Le document peut également être imprimé sous forme de livret.
Contact : ludovic.brun@drjscs.gouv.fr ludovic.brun@drjscs.gouv.fr

« Erasmus+ 2014-2020 » succède au programme européen « Jeunesse en action 2007-2013 ». Il regroupe les anciens programmes de mobilité de l’Union européenne des secteurs de la jeunesse, de l’éducation et de la formation (Jeunesse en action, Erasmus, Léonardo...).
Avec un budget de plus de 14 milliards d’euros, le nouveau programme européen d’éducation doit permettre à plus de 5 millions de jeunes d’étudier, de se former et de participer à des activités de volontariat à l’étranger. Erasmus+ propose une approche simplifiée des sept programmes existants des secteurs éducation, formation et jeunesse, à travers trois actions clés : la mobilité, la coopération et la réforme des politiques de jeunesse.

Le programme Erasmus+ s’articule autour de 3 « actions clé »

Action-clé 1 : mobilité des jeunes et des travailleurs de jeunesse à des fins d’apprentissage

Erasmus+ encourage la mobilité des jeunes de 13 à 30 ans – quelque que soit le niveau de diplôme ou de formation – et des travailleurs de jeunesse pour développer des compétences.

- Échanges de jeunes (5 à 21 jours, maximum 60 participants âgés de 13 à 30 ans)
- Service Volontaire (2 semaines à 2 mois ou 2 à 12 mois, 17-30 ans conditions spécifiques pour les jeunes ayant moins d’opportunités)

Vous résidez en Ile-de-France et souhaitez partir en SVE : consultez notre page dédiée et nos conseils

- Mobilité/formation des professionnels de jeunesse (2 jours à 2 mois – formations, séminaires, observation en situation de travail chez le partenaire)

Cette mobilité peut s’organiser avec les pays suivants :

les « pays programme » : 28 états membres de l’Union européenne + Turquie, Norvège, Liechtenstein, Islande, ancienne République yougoslave de Macédoine

et les pays voisins de l’Union européenne répartis en 4 zones géographiques : Balkans occidentaux, partenariat oriental, pays méditerranéens, Fédération de Russie.

Action-clé 2 : Coopération et partenariat pour l’innovation et le partage d’expériences

- « Partenariats stratégiques »

Ce volet du programme soutient les projets de coopération internationale et l’échange de pratiques innovantes entre différents secteurs. Les parties prenantes peuvent être : un établissement de l’enseignement supérieure, une association, une entreprise, une collectivité, un institut de recherche, un centre de formation...

Diverses activités peuvent être soutenues :

. Développement de pratiques innovantes (outils, méthodes, programmes de travail)

. Activités de validation des compétences acquises dans l’enseignement formel, l’éducation non-formelle en utilisant le cadre européen et ses instruments

. Actions encourageant la citoyenneté active et l’esprit d’entreprendre des jeunes

- « Renforcement des capacités des structures de jeunesse »

Il s’agit de soutenir la coopération avec les autres pays du monde éligibles (7 régions concernées dont les pays ACP, d’Asie, d’Amérique) via des échanges de jeunes, le service volontaire européen et la mobilité / formation des travailleurs de jeunesse. Ce volet est géré de façon centralisée par l’agence exécutive « Education, Audiovisuel, Culture » basée à Bruxelles.

Action-clé 3 : Soutien à la réforme des politiques

Cette action encourage la participation active des jeunes à la vie démocratique, favorise le débat autour de sujets centrés sur les thèmes et les priorités fixées par le « dialogue structuré », ainsi que « les nouveaux chantiers politiques » dans le secteur de la jeunesse.

Le dialogue structuré est le nom utilisé pour les discussions entre les jeunes et les décideurs/experts de la jeunesse afin d’obtenir des résultats qui sont utiles pour l’élaboration des politiques. Le débat est structuré autour de priorités et prévoit des événements où les jeunes discutent de thèmes convenus entre eux et avec les décideurs politiques, les experts et représentants des autorités publiques. En 2015 : les deux priorités sont la participation politique des jeunes et leur accès aux droits sociaux.

Dans ce cadre sont soutenues des rencontres pour les 13-30 ans (minimum 30 participants) et les décideurs : séminaires nationaux ou transnationaux (minimum 2 pays impliqués).

Pour plus d’informations sur les actions du programme Erasmus+

- Agence française du programme Erasmus+ Jeunesse et sports :
http://www.erasmusplus-jeunesse.fr/

- Correspondant régional en Ile-de-France
Ludovic BRUN
Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale
6, rue Eugène Oudiné – 75013 Paris
ludovic.brun@drjscs.gouv.fr

- Portail du programme Erasmus+
http://www.erasmusplus.fr/

La DRJSCS propose une exposition illustrée du programme Erasmus+ jeunesse, en partenariat avec l’agence Erasmus+ et l’association Histoires de savoir(s). Elle est mise à disposition des membres du comité régional par la DRJSCS. Le document peut également être imprimé sous forme de livret.
- Exposition Erasmus+