bandeau imageDRJSCS Ile-de-France

DRJSCS Ile-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>Lettre avril 2015

Lettre avril 2015

Article La Lettre de la DRJSCS 30/04/2015

 

 

Politique de la ville

Comité interministériel du 6 mars : "La République sportive
Autre thème abordé lors du Comité interministériel sur l’égalité et la citoyenneté du 6 mars 2015, le sport (voir précédent numéro sur l’Education populaire). D’ici 2016, toutes les fédérations sportives devront se doter d’un plan « Citoyens du sport ». Accès à la pratique sportive encadrée en club, soutien à l’éducation à la citoyenneté par le sport, place du sport dans les parcours d’insertion sociale et professionnelle, les contrats de ville, en tant que projet de territoire, devront englober toutes ces dimensions sportives. En effet, les associations sportives et les activités physiques et sportives (APS) constituent un levier efficace au service de la cohésion sociale et de l’égalité des territoires dans les quartiers en politique de la ville. Les fédérations sportives déclineront jusqu’au club local un plan d’action « Citoyens du sport » qui visera la professionnalisation des clubs et la formation à la citoyenneté des acteurs du sport. Les DRJSCS, DDCS(PP) et établissements de l’Etat en charge des sports (CREPS, écoles nationales et CNDS) seront pleinement mobilisés sur les conditions de mobilisation des politiques publiques sportives.

Voir le dossier de presse du comité interministériel

Sport

La première borne "anti-dopage" est installée au CREPS de Chatenay Malabry

En matière de lutte contre le dopage, la DRJSCS d’Île-de-France, cheffe de file dans l’expérimentation de nouveaux outils, a choisi d’évaluer la pertinence des bornes « Sportprotect » pour la prévention contre le dopage. Ces bornes permettront de savoir instantanément si un médicament est susceptible de contenir une substance dopante. En effet, trop de sportifs sont encore contrôlés positifs car ils ne prennent pas le soin de vérifier préalablement si certains médicaments qu’ils consomment (dont la plupart sont d’usage courant) ne contiennent pas de substances dopantes. Pour répondre à cette problématique, la DRJSCS a financé l’implantation expérimentale de trois bornes interactives qui permettront de prévenir ce type de risques. Deux autres bornes seront prochainement installées : une, au Centre départemental de formation et d’animation sportives (CDFAS) d’Eaubonne (95) et une autre au Centre national des sports de la Défense (CNSD) de Fontainebleau (77), tous les deux, sièges de plusieurs pôles espoirs franciliens. La société « SPORT Protect », vers laquelle la DRJSCS a porté son choix, possède une expertise reconnue et de nombreux organismes lui font déjà confiance (UNESCO, CREPS, Comités Ligue, AMPD, fédérations et même certaines ligues professionnelles).

La DRJSCS d’Île-de-France organise la première rencontre francilienne de l’urbanisme sportif

La DRJSCS s’est associée au CNFPT en collaboration avec l’IRDS (Institut régional de développement du sport), l’ANDES (Association nationale des élus en charge du sport), Fédairsport et le CROSIF (Comité régional olympique et sportif IDF) pour organiser un colloque le 4 juin prochain, à Paris, sur les activités physiques et sportives et l’aménagement du territoire. Course, roller, rando, VTT, pétanque, pêche, skate, canoë… autant de sports de plein air qui peuvent se pratiquer hors club, autant de sports de loisir dont le nombre de pratiquants ne cesse d’augmenter mais dont les besoins ont du mal à être pris en compte. Face au développement des pratiques sportives dans l’espace public, la DRJSCS a mené deux enquêtes portant sur les modes de pratiques autonomes en milieu urbain et sur l’implication des collectivités territoriales au regard de ce public et de l’aménagement sportif qui en découle. Les résultats des enquêtes ont fait ressortir qu’il était essentiel de communiquer aussi bien auprès des directeurs des sports des collectivités territoriales, que des urbanistes et des architectes : comment faire pour que l’aménagement des espaces urbains corresponde aux attentes de ces pratiquants ? Quels ont été les moyens de concertation pour arriver à des projets communs ? Comment mettre en place des échanges de bonnes pratiques ? Autant de questions et de débats que la DRJSCS se proposera d’animer dans le cadre de la première rencontre francilienne de l’urbanisme sportif.

Le guide sur les dispositifs d’aide pour l’accompagnement socio-professionnel des sportifs de haut-niveau vient de paraitre !

Comme évoqué dans l’interview de notre précédent numéro, le guide sur Les dispositifs d’aide pour l’accompagnement socio-professionnel des sportifs de haut-niveau vient de paraitre ! Etre sportif de haut‐niveau, aujourd’hui, c’est aussi s’organiser pour mener conjointement son activité de compétition et son projet d’insertion professionnelle. Fruit d’une collaboration entre la DRJSCS, le CREPS, l’INSEP, le ministère des Sports et le Conseil régional d’Île-de-France, ce premier guide de référence permettra de clarifier les interventions de chaque organisme dans le domaine, il est un outil précieux pour les référents fédéraux en charge de l’accompagnement socio‐professionnel des sportifs de haut‐niveau. Accessible sur le site Internet de la DRJSCS Île-de-France

 

 

Cohésion sociale

Handicap et Service civique

Un projet de loi a été présenté au Sénat visant à favoriser l’accès au Service civique pour les jeunes en situation de handicap. Vecteur de citoyenneté, le Service civique est un gage de mixité sociale. Il accueille aujourd’hui des jeunes de tous horizons et il est bien sûr accessible aux personnes en situation de handicap. Cependant le nombre de jeunes bénéficiaires est encore faible, en effet, un rapport de la Cour des comptes relève, en 2014, que la part de volontaires handicapés est de 0,4 % alors que l’objectif était de 6 %. Les volontaires en situation de handicap sont plus âgés et moins qualifiés que la moyenne : 23 ans contre 21 ans pour l’ensemble des volontaires en 2012 et 2013 ; 41,24 % d’entre eux ont un niveau de formation inférieur au bac contre 25 % en moyenne. Pour atteindre les objectifs et permettre à davantage de personnes handicapées de s’engager, le Comité interministériel à la jeunesse (CIJ) et le comité interministériel au handicap (CIH) ont souligné la nécessité d’étendre jusqu’à l’âge de 30 ans la possibilité pour les jeunes en situation de handicap de s’engager en service civique.
A noter que la DRJSCS organisera le 19 juin prochain, un grand rassemblement francilien pour les cinq ans du Service civique, nous vous en reparlerons dans la prochaine Lettre !

Première assemblée générale de la Fédération régionale des médiateurs sociaux et culturels d’Île-de-France

« L’utilité sociale de la médiation sera approfondie et prouvée, les médiateurs sociaux et culturels, dans le contexte actuel de lutte contre la radicalisation, se définissent comme "les acteurs de la prévention des ruptures sociales" » extrait de la première assemblée générale de la Fédération régionale des associations de médiation sociale et culturelle d’Île-de-France qui s’est tenue le 14 avril dernier. A l’origine du projet, le centre de ressources politique de la ville de Seine-Saint-Denis, Profession banlieue, qui, depuis la fin des années 1990 œuvre pour la prise en compte de la médiation sociale dans les territoires de la politique de la ville avec notamment la première fédération des Femmes-relais du 93. Fédérer les médiateurs sociaux et culturels au niveau régional est désormais essentiel : pour la visibilité des fonctions et les conditions d’exercice, pour les remontées d’informations sur les situations locales, pour l’aide à la structuration des associations de médiateurs, ou encore pour l’intégration de la médiation en amont des projets de territoire. Les objectifs de la fédération sont d’ores-et-déjà fixés : accompagner la structuration des associations d’Île-de-France principalement pour les départements du 94, 92, 95, 75 et 93 ; développer le réseau pour soutenir les structures de proximité et développer le partenariat local et régional.

Jeunesse

Le parrainage adapté aux collégiens

Ce parrainage institutionnel a été mis en place pour pallier la discrimination que pouvaient rencontrer les jeunes du fait de leur origine, de leur âge, de leur lieu d’habitation et du manque de réseau familial. Il a ainsi permis qu’aucun élève ne se retrouve dépourvu de stage (460 élèves ont bénéficié du dispositif depuis 2011) tout en vivant un stage de qualité. Plus de 75% d’entre eux sont satisfaits et même très satisfaits de leur première expérience professionnelle. Ainsi, en réservant des places de stages au sein d’entreprises du territoire, les salariés sont amenés, au contact de ces jeunes, à briser les représentations négatives. Un diagnostic réalisé sur le territoire parisien avait montré que chaque année 15 à 20% de jeunes ne parvenaient pas à trouver de stages d’observation en 3ème (obligatoires depuis 2005). Ce stage est la première rencontre avec le monde du travail et peut être déterminant dans les choix d’orientation des élèves.

Publications

- Jeunesse

Sécuriser les parcours d’insertion des jeunes, Avis du Conseil économique, social et environnemental, mars 2015
http://www.lecese.fr/sites/default/...

24 heures chrono dans la vie d’un jeune : les modes de vie des 15-24 ans, DREES, Études et résultats n° 911, avril 2015
http://www.drees.sante.gouv.fr/24-h...

"Que font les jeunes Franciliens quand ils ne sont pas à l’école ?" dossier de l’IRDS, mars 2015
http://www.irds-idf.fr/fileadmin/Et...

Service civique : Les lauréats du concours photos #ReflexeCivique
http://www.service-civique.gouv.fr/...

INJEP : 30 numéros des « Cahiers de l’action » sont désormais en ligne
http://url.snd27.ch/visu-1C7BACE0-6...

- Cohésion sociale

Libérer l’engagement des Français et refonder le lien civique. La République par tous et pour tous, Assemblée nationale, avril 2015
http://www2.assemblee-nationale.fr/...

Les phénomènes émergents de pauvreté entre 2010 et 2013, DREES, Dossiers Solidarité et Santé n°61, mars 2015
http://www.drees.sante.gouv.fr/les-...

- Sport

Baromètre des impacts économiques et sociaux du football professionnel, entre ombre et lumière, Union des clubs professionnels de football, 3ème édition 2014, mars 2015
http://s.ucpf.fr/ucpf/file/201503/3...

- Association

Le guide du bénévolat, le droit des bénévoles, le soutien aux bénévoles, ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, mise à jour 2015
https://www.associatheque.fr/fr/fic...

Qui est le patron des associations ? Un numéro complet consacré à la spécificité du travail associatif. Sommaire in Revue Mouvements n°81, janvier 2015
http://www.cairn.info/revue-mouveme...

Nominations

Arrêté du 19 mars 2015 portant nomination de Mme Anne SCHIRRER, inspectrice principale de la jeunesse et des sports, directrice départementale adjointe de la cohésion sociale du Val-d’Oise.


Cette lettre d’information est éditée par le Cabinet /communication
de la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’Île-de-France
Directeur de la publication : Pascal Florentin – Responsable de la rédaction : Hélène Pham Van
Rédactrice en chef : Barbara Domenech
Maquette : Sophie Richard
Ont participé à ce numéro : Carole Condat, Joëlle Dernoncourt, Catherine Hirschmuller-Touzé, Aude Legrand, Bruce Neuffer, Mihalo Papes, Goucem Redjimi, Daniel Ropital.


Liste des pièces-jointes