bandeau imageDRJSCS Ile-de-France

DRJSCS Ile-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>Lettre juin 2016

Lettre juin 2016

Article La Lettre de la DRJSCS 1er/07/2016

Interview avec Hélène SAMSON, en charge du plan régional de formation à la laïcité

Bonjour Hélène, vous êtes chargée de mission politique de la ville au Pôle Social, jeunesse et vie associative et plus particulièrement en charge du déploiement du plan national de formation sur les Valeurs de la République et la laïcité, avant de nous expliquer en quoi cela consiste, pouvez-vous nous dire rapidement quelles étaient vos précédentes fonctions ?

Bonjour, après une maîtrise en histoire contemporaine, j’ai passé deux masters, l’un en communication et l’autre en journalisme. J’ai travaillé ensuite pendant douze ans à la Direction de la communication des ministères sociaux où je gérais, à mes débuts, la communication de crise sanitaire et par la suite, les campagnes de communication des ministères sociaux. A la DRJSCS depuis le 1er octobre 2015, la cheffe du service Politique de la ville, jeunesse et éducation populaire m’a confié la gestion d’un dossier, nouveau pour la DR mais pour moi aussi : le pilotage et le déploiement au niveau régional du plan national de formation sur les Valeurs de la République et la laïcité.

Pouvez-vous nous rappeler les origines de la mise en place de ce plan ?

Depuis les attentats de 2015, le principe de laïcité a été réaffirmé comme valeur fondamentale de la République lors des différents comités interministériels à l’égalité et à la citoyenneté de 2015 et 2016. C’est à ce titre qu’un plan national de formation aux « Valeurs de la République et la Laïcité » a été conçu. Piloté par le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), les DR(D)JSCS ont été mandatées pour mettre en œuvre et déployer le plan de formation au niveau de leur région. L’objectif est de former tous les professionnels en contact direct avec les publics et habitants des quartiers : animateurs périscolaires, éducateurs, informateurs jeunesse, entraîneurs, animateurs, et éducateurs sportifs, petites associations de quartiers, adultes relais, médiateurs sociaux, bailleurs sociaux, travailleurs sociaux … Et ceci, pour les aider à mettre leurs pratiques professionnelles en accord avec le cadre juridique dans un souci de dialogue et de pédagogie, pour les aider à répondre aux situations auxquelles ils peuvent être confrontés : revendications d’ordre religieux, prosélytisme, théorie du complot, tension entre respect des règles de la laïcité et non-discrimination.

Comment la DRJSCS déploie-t-elle ce plan au niveau de l’Île-de-France ?.

Pour plus d’efficacité, il a été nécessaire de définir une stratégie régionale de déploiement. Compte tenu de l’ampleur des publics visés, une priorisation a été nécessaire pour identifier les acteurs les plus en besoin de qualification et d’accompagnement au sein de chaque territoire. Un travail collaboratif avec les services de l’Etat (DDCS et services de préfecture) a été mis en place permettant de prioriser les publics : près de 5 000 acteurs de terrain à former dans un premier temps pour notre région.
Ainsi, des viviers de formateurs ont été constitués :
- un premier issu des services de l’Etat : à la DR nous avons deux formatrices : Catherine HIRSCHMULLER-TOUZE, conseillère d’éducation populaire et de jeunesse, et Meyrem SULEYMANOGLU, conseillère d’animation sportive, habilitées par le CGET à dispenser des formations aux formateurs régionaux. Elles ont déjà formé 31 formateurs sur deux sessions et 30 autres devraient être formés en octobre et novembre prochain. Ce sont pour la plupart des agents de la DR, des DDCS, des délégués du préfet mais également des partenaires.
- un second vivier de formateurs est issu des différentes structures partenaires de la DR dans les champs de la politique de la ville, de la jeunesse et des sports. Ces partenaires sont en capacité de démultiplier efficacement la formation au sein de leur organisation et dans le cadre de leurs missions.
Ainsi, onze arrêtés ou conventions ont déjà été signés permettant de former près de 4 400 acteurs de terrain : CIDJ, centres de ressources politique de la ville (91, 93 et 95), têtes de réseaux de l’éducation populaire (les FRANCAS, les CEMEA, la Ligue de l’enseignement, l’Union francilienne des fédérations des centres sociaux et socioculturels, l’Union régionale des Foyers et services pour jeunes travailleurs), associations (Femmes Inter Associations, Inter Service Migrants, Association de la fondation étudiante pour la ville) et l’ARFA (CFA des métiers du sport et de l’animation, en charge de déployer le plan de formation laïcité auprès de tous les stagiaires en formation BAPAAT - BPJEPS - DE/DESJEPS). Des démarches pour de nouveaux partenariats sont en cours, notamment avec les Missions locales et le mouvement sportif, les animateurs et éducateurs sportifs étant une priorité (ligues et comités, INSEP, CREPS, CROSIF…).

Quel est le contenu des formations ?

Les formations reposent sur un kit pédagogique unique de formation qui propose un cadrage historique et juridique et des mises en situation concrètes. Les premières sessions de formation confirment l’intérêt de tous les partenaires pour ce kit. Les cas pratiques adaptés aux situations professionnelles des candidats permettent d’ouvrir le dialogue et faire réfléchir collectivement sur des solutions pratiques.
Le CGET met à disposition de toutes les DR(D)JSCS des outils de suivi et d’évaluation de l’ensemble des formations organisé au niveau des territoires. L’objectif annuel national est de 10 000 acteurs de terrain formés par an.
Par ailleurs, le CGET réunit tous les semestres les référents laïcité de chaque région de France permettant de mettre en perspective les stratégies de déploiement adoptées au sein de chaque région, des échanges de bonnes pratiques et des difficultés rencontrées.

Peut-on déjà faire un bilan chiffré à mi-parcours en Île-de-France ?

Oui, à ce jour l’Île-de-France comptabilise :
- 14 formateurs de formateurs formés et habilités. De nouveaux candidats devraient être formés lors de la dernière session de formation du mois de novembre, notamment l’Association régionale des missions locales.
- 250 formateurs régionaux sont en cours de formation
- Près de 5 000 acteurs de terrain devraient être formés d’ici l’été 2017. Le nombre devrait s’étoffer davantage dans le cadre de nouveaux partenariats passés avec la DRJSCS.

 

Cohésion sociale

Les dispositifs de la Jeunesse et de la Cohésion sociale ouvrent leurs portes aux jeunes franciliens sous main de justice

La DRJSCS et la Direction interrégionale de la Protection judiciaire de la Jeunesse d’Île-de-France et d’Outre-mer ont signé une convention, le 2 juin 2016, pour renforcer leur coopération sur les dispositifs sportifs et d’insertion pour les mineurs suivis par les services et établissements de la PJJ. La DIR PJJ IDF/OM est chargée de l’ensemble des questions intéressant la justice des mineurs, civile comme pénale et de la concertation entre les institutions intervenant à ce titre. Elle développe à travers son Projet stratégique interrégional les orientations nationales définies pour la Justice des mineurs, dont un des axes vise à garantir un parcours d’insertion pour les jeunes suivis par l’Institution en les inscrivant dans le droit commun. Cette convention aura pour objet de favoriser l’accès des jeunes relevant des services et établissements de la PJJ aux dispositifs sportifs et de cohésion sociale de la DRJSCS. Lire la suite...

 

Jeunesse

Le Service civique en Ile-de-France

La DRJSCS d’Île-de-France a organisé le 28 juin à l’Université Paris-Diderot (Paris 13ème), un nouveau rassemblement des jeunes volontaires pour étudier et approfondir les conditions de réussite du Service civique en Île-de-France.
Yannick Imbert, préfet, secrétaire général pour la affaires régionales de la région Île-de-France et le Haut-commissaire à l’engagement civique, Yannick Blanc, ont assisté à ce rassemblement en présence d’une centaine de structures et de 200 volontaires qui se sont vus remettre des courriers de remerciement de la part du préfet. Cette journée a permis de souligner l’utilité du Service civique tant pour les jeunes que pour l’intérêt général et a donné la parole aux volontaires et aux structures d’accueil. Pour en savoir plus

 

Sport

Eurodictée 2016, la grande finale a eu lieu à Saint-Denis !

C’est en présence du parrain Jean Pruvost, de Didier Paillard, maire de Saint-Denis et de Pascal Florentin que s’est déroulée la finale de l’Eurodictée 2016, le 10 juin dernier. Enfants, jeunes, adultes, "grands adultes", en tout 500 finalistes étaient présents sur la place Victor Hugo de Saint-Denis dans l’attente de gagner leurs places pour l’Euro 2016...lire la suite

 

 

La lutte contre le dopage en action !

A l’initiative de la DRJSCS et du Parquet général de la Cour d’appel de Paris, la Commission régionale de prévention et de lutte contre les trafics de produits dopants s’est réunie une nouvelle fois le 29 juin dernier. Appui régional pour l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), la DRJSCS co-préside cette instance deux fois par an. Cette Commission réunit les différentes administrations et services susceptibles d’agir pour lutter contre le dopage et le trafic de produits dopants pour faciliter les échanges d’informations et initier les opérations visant à démanteler les réseaux. Depuis le début de l’année, grâce à cette collaboration, plusieurs réseaux ont été démantelés dans le milieu du culturisme.Pour en savoir plus

 

Les publications de la DRJSCS

Les dispositifs d’aide pour l’accompagnement socio-professionnel des sportifs de haut niveau, juin 2016

Etre sportif de haut niveau, c’est aussi s’organiser pour mener à bien compétition et projet professionnel. Fruit d’une collaboration entre la DRJSCS, le CREPS, l’INSEP, le ministère chargé des Sports et le Conseil régional d’Île-de-France, ce guide de référence permet de clarifier les interventions de chaque organisme dans le domaine. Retrouvez le guide sur le site de la DRJSCS

 

Publications

Laïcité : un plan national pour former les acteurs de terrain. En bref, n°19 - CGET, juin 2016.
Rapport sur la notion d’intérêt général fondant l’intervention des associations, HCVA, mai 2016.
Les événements sportifs internationaux et le développement local : la France face à l’Euro 2016, OCDE, juin 2016.
Les principales ressources des 18-24 ans - Premiers résultats de l’Enquête nationale sur les ressources des jeunes. DREES, Études et résultats, n°965, Juin 2016
Bilan économique 2015 - Ile-de-France, Insee, mai 2016.
Enquête Besoins en main d’oeuvre 2016, Pôle emploi, Crédoc, mai 2016.
Rapport sur le temps de travail dans la fonction publique. La Documentation française, mai 2016.

 

Veille juridique

Arrêté du 2 mai 2016 relatif à la spécialité « perfectionnement sportif » du diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS)et à la spécialité « performance sportive » du diplôme d’Etat supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DESJEPS).
Arrêté du 26 mai 2016 relatif à la simplification des mesures administratives applicables aux établissements d’activités physiques et sportives.
Circulaire du 31 mai 2016 relative à la campagne 2016/2017 de recrutement d’apprentis au sein de la fonction publique de l’Etat.

 

Nominations

Arrêté du 10 mai 2016 portant nomination au cabinet de la ministre des affaires sociales et de la santé de M. Olivier VEBER, directeur du cabinet de la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion
Arrêté du 26 mai 2016 portant nomination au cabinet du ministre de la ville, de la jeunesse et des sports de M. Vartan ARZOUMANIAN , chef adjoint de cabinet du ministre de la ville, de la jeunesse et des sports.

En bref

6ème édition du concours "Créatrices d’avenir"
La DRJSCS soutient depuis 2011 le premier concours dédié à l’entrepreneuriat des femmes en Île-de-France. Du 6 juin au 31 octobre 2016, les femmes entrepreneures peuvent candidater pour tenter de remporter l’un des six Trophées « Créatrices d’Avenir » auxquels sont associés 30 000 euros de dotations et un accompagnement sur mesure. http://www.creatricesdavenir.com/

"Ma rému"
Le site du ministère de la Fonction publique a ouvert, sur son site Internet, une rubrique « Ma rému », notamment suite à la hausse de la valeur du point d’indice et la mise en œuvre du protocole sur les parcours professionnels. Pour en savoir plus

 

version imprimable
(PDF – 1.2 Mo)

Cette lettre d’information est éditée par le Cabinet /communication
de la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’Île-de-France
Directeur de la publication : Pascal Florentin – Responsable de la rédaction : Hélène Pham Van
Rédactrice en chef : Barbara Domenech
Maquette : Sophie Richard / Truc Do Cao / Barbara Domenech
Ont participé à ce numéro : Céline Calvez, Hervé Charron, Carole Condat, Jean Maurice Dradem, Catherine Hirschmuller-Touzé, Alice Michaud,
Denis Paris, Hélène Samson, Rachid Santaki, Maïra Laville.