bandeau imageDRJSCS Ile-de-France

DRJSCS Ile-de-France

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>Lettre octobre 2016

Lettre octobre 2016

Article La Lettre de la DRJSCS 25/10/2016

 

Interview avec Christèle GAUTIER, responsable du Pôle Sport

Bonjour Christèle, vous êtes responsable du Pôle Sport de la DRJSCS IDF et vous venez d’organiser deux concertations pour le soutien de la candidature de Paris aux JO de 2024. Avant de rentrer dans le vif du sujet, quel a été votre parcours ?

Bonjour, je suis un pur produit du sport de haut niveau, j’ai été sportive de haut niveau en danse sur glace en menant parallèlement mes études puis j’ai fait le choix d’entraîner. J’ai été successivement entraineur national, puis DTN adjointe (directeur technique national) pour différentes missions auprès de la Fédération française des sports de glace (FFSG) pendant presque 10 ans. Puis j’ai officié pendant un an en tant que chargée de mission auprès de la Direction des Sports (au ministère). J’ai souhaité donner une nouvelle orientation à ma carrière et après avoir été préparationnaire à l’ENA, c’est en tant qu’inspectrice jeunesse et sport, que j’ai rejoint la DDCSPP d’Eure-et-Loir entre 2013 et 2015. Et me voilà depuis un an à la Direction régionale Jeunesse, Sport et Cohésion sociale d’Île-de-France, où la responsabilité du Pôle Sport me donne l’opportunité d’engager avec mon équipe des projets motivants et passionnants comme les Interpôles et la mobilisation pour la candidature de Paris aux JOP de 2024 !

Vous avez donc organisé une concertation, c’est une démarche originale, qu’a-t-elle apporté ? ?

C’est dans le cadre de la méthode définie par le GIP Paris 2024 et à la demande du Secrétariat d’Etat chargé des Sports que la DRJSCS a organisé ces réunions de concertation en faveur de la candidature de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques. Dans un premier temps avec le CREPS d’Ile-de-France afin de réunir le monde du sport de haut niveau (athlètes, entraineurs...) et dans un second temps avec les acteurs de la société civile, des entreprises, des opérateurs et des services de l’Etat. Au CREPS de Chatenay-Malabry, nous avons organisé le 30 septembre dernier, à l’occasion des Interpôles, un rassemblement sur la thématique « Comment fédérer le public autour des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 ? » La seconde concertation a été organisée à la préfecture de région, le 3 octobre, sous l’égide du préfet de région très attaché à l’idée que la concertation doit s’inscrire dans l’esprit de démocratie participative. L’ambition de cette dynamique de réflexion est que chacun se sente partie prenante de cette candidature pour laquelle l’Etat s’est tout particulièrement engagé. Cette seconde concertation a axé ses travaux autour de trois thématiques : Développement économique et territorial ; Jeux, sport et événements ; Sport et société.
A l’issue, des synthèses de ces concertations incluant toutes les idées fortes, ont été transmises au GIP Paris 2024 qui pourra en exploiter le contenu. Elles seront également en ligne sur Internet. Et pour revenir à votre première question, ce que la concertation nous apporte c’est de partager la même ambition d’accueillir les Jeux en France, de dynamiser une collaboration avec tous nos partenaires en plaçant les valeurs du sport au centre de la réflexion. Nous voulons démontrer au Comité international olympique que nous faisons tous équipe autour d’un projet commun.

Le succès de ces concertations atteste de l’adhésion de quasi tous les acteurs économiques, associatifs et du mouvement sportif, mais qu’en est-il concrètement des investissements pour les équipements sportifs et de l’impact sur les populations ?

En Île-de-France, la quasi-totalité des sites existent, quelques exemples : la Grande Halle de la Villette pour l’haltérophilie, badminton et volley au parc des expositions du Bourget, handball et tennis de table au Parc expo de la Porte de Versailles, les épreuves équestres au château de Versailles, le football au Parc des Princes, le Beach volley au Champs de Mars, le tir à l’arc sur l’esplanade des Invalides, l’athlétisme au Stade de France... Autant de sites de notre patrimoine qui seront dédiés à la compétition sportive la plus prestigieuse dans des décors qui le sont tout autant. Egalement, le site de Roland Garros accueillera bien sûr le tennis, mais aussi le rugby en fauteuil. Et plus de 85% des sites devraient se trouver à moins de 10 km du village olympique. Mais effectivement si notre candidature est retenue, il faudra construire une piscine olympique et le village olympique dont l’héritage post-JO a été anticipé pour la « reconversion » des deux sites ! Le premier pour des compétitions de natation majeures mais aussi pour l’usage des clubs locaux et le second pour le logement.

Le programme semble bel et bien bouclé, quels seraient les handicaps à la réussite du projet ?

Nous avons un concurrent qui reste de taille : Los Angeles. La réponse du Comité international olympique sera donnée à l’occasion du congrès qui se tiendra en septembre 2017 à Lima (Pérou). Jusque-là, nous devons nous concentrer sur nos atouts et nos forces ! En parallèle de nos concertations, nous avons mobilisé une grande partie de nos jeunes sportifs de haut niveau inscrits dans les 28 « pôles espoirs » franciliens, la génération 2020-2024, qui à l’occasion de la visite de Thomas Basch, ont été invités au « Forum des athlètes » à l’INSEP et ont ainsi rencontré de nombreux champions olympiques. Nous défendons l’idée que l’organisation des JOP en 2024 est une formidable opportunité pour l’Île-de-France, pour ses populations et en particulier pour notre jeunesse pour laquelle le sport est et doit être plus encore un moyen de connexion, d’ouverture à l’autre et de vivre ensemble.

Si nous replaçons la DRJSCS dans ce contexte de mobilisation...

La DRJSCS a en effet toute sa place. Service de l’Etat en région, l’une de ses principales missions est notamment l’accompagnement vers le haut niveau et le soutien socio-professionnel aux sportifs de haut niveau. Et cette mobilisation donne du sens. Nous devons nous positionner comme chef de file sur ce projet, mettre en valeur notre expertise sur le haut niveau. Notre périmètre de compétence, l’Île-de-France, est une région d’accueil historique pour la formation des sportifs de haut niveau. Quoi de plus enthousiasmant que d’accueillir à nouveau cette compétition, qui est le Graal pour tout sportif, 100 ans après et à quelques centaines de mètres du stade Yves du Manoir de Colombes (Jeux Olympiques de Paris en 1924) ?

Merci Christèle.

Sport

Jeux paralympiques de Rio : bravo à nos champions franciliens !

A l’image des médaillés des JO, les médaillés des Jeux Paralympiques n’ont pas à rougir de leur succès ! Le nombre de médailles, certes inférieur à celui des JP de Londres de 2012, a permis toutefois à la délégation de terminer à un meilleur classement général des nations grâce au nombre de médailles d’or gagnées par nos sportifs. Avec 28 médailles dont 9 en or, 5 en argent et 14 en bronze, la France se classe ainsi à la 12ème place au classement des nations. Parmi les médaillés franciliens : Keita Nantenin (or en athlétisme), Robert Citerne, Marc-André Cratere, Yannick Ifébé, Romain Noble (or par équipe en escrime), Fabien Lamirault (or en tennis de table), Fabien Lamirault, Jean-François Ducay et Stéphane Molliens (or par équipe en tennis de table). Et toutes nos plus chaleureuses félicitations à Louis Radius (bronze en athlétisme), agent de la DDCS des Hauts-de-Seine. Le courage et la détermination de tous les athlètes, l’encadrement d’une qualité remarquable, l’engagement de toutes les Fédérations, ont été reconnus par tous.

Tous prêts pour le mondial de Handball !

Du 11 au 27 janvier 2017, la France accueillera le 25ème championnat du monde de Handball masculin. A l’image de l’Euro 2016 de Football, le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports saisit la balle au bond pour promouvoir et encourager toutes les initiatives qui mettront en lumière le handball ! Plaisir, Respect, Engagement, Tolérance et Solidarité sont les valeurs de l’opération "Tous Prêts !" qui est renouvelée à cette occasion. En Île-de-France, la DRJSCS accompagnera le plus grand nombre de collectivités locales, d’associations de jeunesse et de clubs sportifs qui proposeront des actions d’animation autour du mondial 2017. Pour en savoir plus

Jeunesse

Journée CRAJEP / DRJSCS sur la Jeunesse comme ressource Mercredi 12 octobre dernier, la DRJSCS a organisé avec la CRAJEP Île-de-France (Coordination régionale des associations Jeunesse et Education populaire), au Palais de la Femme, une journée consacrée aux diverses initiatives des jeunes, intitulée : "Elle n’est pas belle la jeunesse ? Nouvelles formes d’engagement ? Nouvelles pratiques éducatives ? ". Les jeunes porteurs de projets étaient au coeur de cette rencontre dans l’objectif de valoriser leur engagement mais aussi de réinterroger les pratiques éducatives des professionnels. Quelques 120 jeunes, acteurs du milieu associatif, professionnels, élus en charge de la jeunesse et représentants des institutions publiques étaient présents pour écouter, débattre et dialoguer autour de cette question. Pour en savoir plus

Cohésion sociale

L’ARS Île-de-France et la DRJSCS renforcent leur coopération

Le 19 septembre, Pascal Florentin, directeur régional de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale (DRJSCS) d’Île-de-France et Christophe Devys, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France ont signé une convention-cadre permettant de développer le partenariat engagé entre les deux institutions. Cette coopération porte notamment sur le programme régional d’accès à la prévention et aux soins (PRAPS), le Plan stratégique santé des jeunes et s’attache à favoriser les synergies entre les différentes mesures (Contrats locaux de santé (CLS), Ateliers Santé Ville...). La convention souligne également l’intérêt des politiques liées à l’accès aux sports pour tous comme facteur de bien-être. Pour en savoir plus

Publications

« Le temps de travail atypique des éducateurs sportifs : entre contrainte et ressource identitaire », article du numéro 134 de « Formation Emploi », Céreq, juin 2016.

Atlas des risques sociaux d’échec scolaire : l’exemple du décrochage, France métropolitaine et Dom (données 2011), Les publications de la DEPP, ministère de l’Education nationale, septembre 2016.

Quand les femmes changent la ville. Rapport de l’expérimentation nationale de marches exploratoires, France médiation, septembre 2016.

Service civique : guide sectoriel pour vous accompagner, Agence du Service civique, septembre 2016.

La place des filles dans les juniors associations, Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), septembre 2016.

Le coût économique des discriminations, France stratégie, septembre 2016.

Acteurs du sport et de l’animation : mieux connaître, mieux comprendre et mieux prévenir les phénomènes de radicalisation, Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, septembre 2016.

Veille juridique

Arrêté du 1er septembre 2016 autorisant au titre de l’année 2016 l’ouverture d’un concours de sélection sur épreuves pour le recrutement des professeurs de sport réservé aux sportifs de haut niveau

Arrêté du 5 septembre 2016 portant création de la mention « activités de la forme » du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif ».

Arrêté du 5 septembre 2016 portant création de la mention « activités gymniques » du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif ».

Arrêté du 21 septembre 2016 portant création de la mention « activités de la savate » du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif ».

Arrêté du 21 septembre 2016 portant création de la mention « boxe » du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif ».

Arrêté du 21 septembre 2016 portant création de la mention « sports de contact et disciplines associées » du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif ».

Arrêté du 28 septembre 2016 portant création de la mention « judo-jujitsu » du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « éducateur sportif ».

Décret du 29 septembre 2016 relatif au sport de haut niveau.

Décret du 29 septembre 2016 relatif à l’accompagnement et à la formation des sportifs de haut niveau et professionnels.

Nominations

Arrêté du 31 août 2016 portant nomination au cabinet de la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion de Mme Emilie GIMENEZ, cheffe adjointe de cabinet, chargée des affaires réservées.

Décret du 8 septembre 2016 portant nomination de M. Pierre-André DURAND, préfet de la Seine-Saint-Denis.

Arrêté du 1er octobre 2016 portant nomination au cabinet du secrétaire d’Etat chargé des sports de M. Charles SALMON, chef adjoint de cabinet.

En bref

Plan pluriannuel contre la pauvreté : la DRJSCS a présenté la feuille de route régionale 2016-2017
Objectifs : la prévention des ruptures, l’accompagnement des personnes en difficulté, l’action partenariale au plus près des territoires et des personnes. Dossier complet dans le prochain numéro de la Lettre d’info ! Pour en savoir plus

La DRJSCS se mobilise pour l’emploi !
La DRJSCS vient de participer aux plus importants salons régionaux pour l’emploi de l’année : "Jeunes d’avenirs" et "Paris pour l’emploi". Fidèle depuis des années, la DR est allée à la rencontre des jeunes pour les informer sur ses diplômes et formations mais aussi sur les nouvelles opportunités du Service civique. Pour en savoir plus

 

 

Interpôles - Horizon 2024
La DRJSCS d’Île-de-France a organisé les 30 septembre et 1er octobre 2016 dernier, au CREPS Île-de-France (92 - Châtenay-Malabry), le premier grand rassemblement des acteurs de la performance sportive et des jeunes sportifs de haut-niveau franciliens. Pour en savoir plus

 

version imprimable
(PDF – 463.6 ko)

Cette lettre d’information est éditée par le Cabinet /communication
de la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’Île-de-France.
Directeur de la publication : Pascal Florentin | Responsable de la rédaction : Hélène Pham Van
Rédactrice en chef : Barbara Domenech | Maquette : Sophie Richard / Truc Do Cao / Barbara Domenech
Ont participé à ce numéro : Céline Calvez, Christèle Gautier, Catherine Hirschmuller-Touzé, Alice Michaud,
Denis Paris, Goucem Redjimi.